Offre d'emploi   
ASSOCIÉE OU ASSOCIÉ DE RECHERCHE CONTRACTUEL
TEMPS PARTIEL (24 HEURES PAR SEMAINE)
CENTRE ARMAND-FRAPPIER SANTÉ BIOTECHNOLOGIE À LAVAL
  
Sommaire de la fonction   

Relevant du professeur responsable du laboratoire des infections parasitaires et biologie de l’ARN, la personne assume la responsabilité des activités de recherche et en étroite collaboration avec l'équipe de recherche existante.

Principales tâches et responsabilités   

Plus spécifiquement, elle participe à la conception et implémentation des projets de recherche du laboratoire qui visent à comprendre les mécanismes moléculaires responsables de la dérégulation du métabolisme de l’ARN de l’hôte lors la toxoplasmose.

Elle collabore à la rédaction des textes scientifiques tels que les demandes de subvention de recherche, les articles scientifiques, les rapports de recherche, les présentations ainsi que les documents annexes.

Elle contribue à l'encadrement et à la formation des différents étudiants de 2e et 3e cycle et des stagiaires présents dans le laboratoire. Elle participe également aux différents projets de ces étudiants et stagiaires afin d'optimiser leur avancement.

De plus, elle est responsable de l’avancement des projets qui lui auront été confiés.

Elle accomplit temporairement les tâches d’un poste connexe ou exceptionnellement les tâches d’un poste inférieur lorsque requis. La liste des tâches et responsabilités déjà énumérées est sommaire et indicative.


Exigences normales et habiletés particulières   
Scolarité
  • Détenir un diplôme de troisième cycle en immunologie et microbiologie ou en parasitologie moléculaire
  • Expérience
  • Posséder un minimum de quatre (4) années de stage postdoctoral dans le domaine des interactions hôte – pathogène lors des infections causées par des parasites protozoaires.
  • Autre
  • Connaissances approfondies en signalisation intracellulaire, immunité innée et régulation du métabolisme de l’ARN;
  • Connaissance des techniques immunologiques, biochimiques et de biologie moléculaire telles que cytométrie en flux, ELISA, immunofluorescence, immunobuvardage de type western et RT-qPCR;
  • Connaissances en culture de cellules mammifères primaires et de parasites protozoaires ainsi qu’en modèles infectieux cellulaires et animales;
  • Habiletés démontrées en rédaction d’articles scientifiques;
  • Maitrise de la langue française et anglaise, parlée et écrite;
  • Habiletés à concevoir et implémenter des projets de recherche;
  • Capacité à travailler en équipe;
  • Autonomie.

  • Lieu de travail   
    Traitement   
    Comment postuler ?   
    « Précédent