Offre d'emploi   
VÉTÉRINAIRE– RÉGULIER
CENTRE NATIONAL DE BIOLOGIE EXPÉRIMENTALE À LAVAL
  
Sommaire de la fonction   

Relevant de la directrice du Centre national de biologie expérimentale (CNBE), la personne prévient, diagnostique et traite les maladies et les infections chez les animaux hébergés à l'INRS (rongeurs, lagomorphes, furets, chiens, moutons, chèvres, volailles, porcs, poissons, amphibiens, primates non-humains et autres) et s’assure de l’application des protocoles d’enseignement et de recherche tels qu’approuvés par le Comité institutionnel de protection des animaux (CIPA), le tout dans une perspective de service à la clientèle interne et externe. Elle assiste la directrice du CNBE et les groupes de recherche du Centre Eau Terre Environnement à Québec afin d’assurer la qualité de l’ensemble du programme de soins et d’utilisation des animaux de laboratoire.

Principales tâches et responsabilités   

Plus spécifiquement, elle élabore et assure l’implantation d’un programme préventif de médecine vétérinaire prévoyant notamment, l’utilisation d’agents pharmacologiques et de diverses méthodes tel un programme de sentinelles visant à contrôler la santé des colonies animales.

Elle suit l’évolution de santé et surveille les conditions d’hygiène, d’environnement et d’hébergement des animaux; diagnostique et traite les maladies, les infections ou les anomalies en prodiguant les soins appropriés tels que prescription de médicaments, pansement de blessures et pratique d’interventions chirurgicales.

Elle est responsable de la supervision fonctionnelle du personnel affecté aux études. Fournit l’assistance dans l’exécution des manipulations en santé animale, tels que traitements, prélèvements, anesthésies, euthanasies, nécropsies et contrôle les procédures chirurgicales, incluant les soins pré et post opératoires.

Elle agit à titre de personne-ressource auprès du personnel enseignant, de recherche ou professionnel, des étudiantes, étudiants sur des projets et des expériences qu’ils veulent entreprendre et s’assure de l’applications des conditions et des processus qui y sont spécifiques; collabore à l’élaboration et à l’application des protocoles de recherche et d’enseignement utilisant des animaux d’expérimentation et s’assure du respect des protocoles une fois qu’ils ont été approuvé par le Comité institutionnel de protection des animaux et de leur utilisation (CIPA).

Elle établit et assure, en collaboration avec la direction du Centre national de biologie expérimentale, l’application de règles visant à assurer la sécurité de l’animalerie et à minimiser les risques de contamination.

Elle veille à l’utilisation des agents analgésiques, anesthésiques ou euthanasiques appropriés et contrôle le registre des agents pharmacologiques utilisés.

Elle offre des séances de formation aux utilisateurs de l’animalerie sur les besoins physiologiques des animaux et les méthodes de manipulation, procédure d’euthanasie, utilisation des appareils (e.g. appareil isoflurane, etc.).

Elle collabore au développement et à l’implantation d’un programme de quarantaine, d’enrichissement et de soins de santé pour l'ensemble des animaux.
Elle représente l’Institut à divers comités notamment, le Comité institutionnel de protection des animaux et de leur utilisation (CIPA). Vérifie, au besoin, les interventions prévues sur les animaux dans les protocoles Comité institutionnel des soins aux animaux et de leur utilisation avant leur expédition aux membres du comité et communique avec les chercheurs si des clarifications ou des modifications sont nécessaires.

Elle effectue des recherches auprès des fournisseurs afin d’obtenir des prix, des catalogues ou des renseignements sur des produits et de l’équipement reliés aux soins aux animaux.

Elle rédige différents rapports techniques, scientifiques et administratifs reliés à ses activités telles que procédures normalisées de fonctionnement sur les soins vétérinaires.

Elle est membre de l’équipe de supervision des gardes les fins de semaine ainsi que les jours fériés.

Elle participe à la gestion des projets avec les clients externes et à la coordination des études et des ressources techniques.

Elle est responsable du comité d’enrichissement.

Elle rédige les documents lors des processus de certification CCPA, AAALAC.

Elle se maintient à jour par rapport aux normes de l’Association Canadienne de la Médecine des Animaux de Laboratoire. ACMAL.

Elle contribue, au besoin, à la promotion des services offerts au CNBE en participant à des congrès, colloques ou des conférences.


Exigences normales et habiletés particulières   
Scolarité
  • Détenir un doctorat en médecine vétérinaire ou un diplôme ou une attestation d’études dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente ;
  • Expérience
  • Posséder un minimum d’une année d’expérience dans le domaine des animaux de laboratoire. Une expérience avec les animaux de ferme sera considérée un atout.
  • Autre
  • Être membre de l’ordre des médecins vétérinaires du Québec;
  • Connaissance du milieu de la recherche scientifique et des Bonnes pratiques de laboratoire (BPL);
  • Connaissance des exigences relatives aux protocoles expérimentaux impliquant des animaux;
  • Maîtrise de la langue française et anglaise, parlée et écrite;
  • Très bonne connaissance de la suite MS Office;
  • Souci du service à la clientèle;
  • Sens des relations humaines et sens de l’écoute;
  • Capacité à travailler en équipe;
  • Excellente communication écrite et verbale;
  • Sens de l’éthique et de l’équité;
  • Capacité à créer un milieu de travail stimulant et valorisant;
  • Connaissance dans la médecine des primates non-humains, poissons, grenouilles est un atout.

  • Lieu de travail   
    Traitement   
    Comment postuler ?   
    « Précédent