Offre d'emploi   
AGENTE OU AGENT DE RECHERCHE CONTRACTUEL
CENTRE ÉNERGIE MATÉRIAUX TÉLÉCOMMUNICATION À VARENNES
  
Sommaire de la fonction   

Relevant du professeur-chercheur responsable du Groupe « NanoMat » et en tant que membre du Groupe, la personne participe aux activités scientifiques et techniques reliés à divers projets de R&D menés au sein du groupe « NanoMat » et à d’autres projets en collaboration avec d’autres professeurs du Centre Énergie Matériaux Télécommunications.

Principales tâches et responsabilités   

Plus spécifiquement, la personne collabore notamment à la conception, la fabrication, la mise en marche, et à la maintenance technique de différents montages expérimentaux comportant le plus souvent des assemblages complexes de chambres à vide (pouvant atteindre les 10-8 Torr), de lasers UV pulsés, de sources de puissance RF et de divers composantes opto-électro-mécaniques et des éléments de chauffage à hautes-températures sous vide. Ces activités englobent aussi : (i) l’amélioration de certains systèmes de synthèse et de caractérisations optoélectroniques de matériaux et des dispositifs sous illumination solaire ou avec la lumière résolue spectralement; (ii) assurer le bon fonctionnement et l’automatisation de l’acquisition de données, le cas échéant, des systèmes expérimentaux; (iii) la conception de certains éléments ou systèmes par CAO et leur fabrication par usinage mécanique; (iv) faire le suivi de différents systèmes de synthèse et de caractérisations de matériaux, en analyser la performance, développer au besoin des méthodologies expérimentales, et participer à la cueillette et l’analyse des données; et (v) la rédaction de rapports scientifiques et autres documents pertinents pour le laboratoire.

Elle est responsable de la gestion au quotidien et de l’opération des laboratoires et de tous les aspects techniques reliés de l’infrastructure de recherche du groupe « NanoMat ».

Elle peut participer notamment à la conception, la réalisation, l’opération et l’optimisation de divers procédés de synthèse, de gravure et/ou de traitement des matériaux par des procédés plasmas/laser.

Elle est la personne-ressource auprès des étudiants, des stagiaires, des postdocs et du personnel technique pour tous les travaux qui seront menés dans le laboratoire.

Elle s’assure que les aspects santé-sécurité soient respectés au laboratoire et veille à la formation des nouveaux utilisateurs des équipements des laboratoires.

Elle effectue les travaux de R&D nécessaires à la réalisation de certains projets de R&D, sous la supervision du professeur-chercheur.

Elle accomplit temporairement les tâches d’un poste connexe ou exceptionnellement les tâches d’un poste inférieur lorsque requis. La liste des tâches et responsabilités déjà énumérées est sommaire et indicative.


Exigences normales et habiletés particulières   
Scolarité
  • Détenir un baccalauréat en génie mécanique, en génie physique ou tout autre domaine pertinent.
  • Expérience
  • Posséder une expérience de R&D dans un milieu académique ou un centre de recherche universitaire ainsi qu’une maîtrise des techniques de déposition de couches minces et de nanomatériaux par ablation laser pulsée et par pulvérisation-Magnétron.
  • Autre
  • Bien connaitre les techniques du vide, les lasers, les systèmes électroniques et électromécaniques, les générateurs-RF haute puissance, les bases de la technologie du silicium, et les matériaux en couches minces et nanomatériaux ;
  • Facilité à interagir avec plusieurs intervenants internes ou externes et à travailler en équipe ;
  • Bonne capacité à relever les défis techniques et d’ingénierie et à délivrer des résultats concrets en respectant les échéanciers ;
  • Bonne aptitude à s’adapter rapidement à différents projets ;
  • Avoir l’expérience et les connaissances pertinentes pour effectuer des mesures sur des dispositifs optoélectroniques sous illumination (AM1.5 ou résolue spectralement) ;
  • Avoir des habiletés prouvées dans (i) la conception des pièces mécaniques (par Solidworks ou Autocad) et leur réalisation par usinage, et (ii) l’automatisation des systèmes et la prise de données par des interfaces-logiciels (e.g. LabView) ou électroniques ;
  • Bonne connaissance de la langue française, parlée et écrite ;
  • Bonne connaissance de la langue anglaise, parlée et écrite ;
  • Habiletés à rédiger les documents en français et en anglais ;
  • Une expérience de travail en salle blanche et une bonne connaissance des procédés de microfabrication seront considérées comme un atout ;
  • Être membre de l’OIQ est un atout.

  • Lieu de travail   
    Traitement   
    Comment postuler ?   
    « Précédent